Pourquoi choisir de se former à la Petite Enfance avec un CAP ?

Petite Enfance
Accueil / Formation à distance / Pourquoi choisir de se former à la Petite Enfance avec un CAP ?

Publié le : 01 juin 20226 mins de lecture

Se former au CAP Petite Enfance formation adulte représente le meilleur moyen d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour exercer auprès des enfants de moins de 6 ans. La formation vous aide à obtenir le diplôme minimum pour travailler dans un secteur passionnant et de trouver un emploi rapidement.

Une formation professionnelle reconnue par l’État

La formation au CAP Petite Enfance dispensée par un organisme comme Youschool.fr est reconnue par l’État. Le diplôme obtenu permet ensuite de postuler à tous les emplois proposés aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public. Le CAP petite enfance que l’on appelle aujourd’hui CAEPE (Certificat Accompagnant Éducatif Petite Enfance) couronne un cursus de formation ciblé sur le lien envers l’enfant. Il a ainsi remplacé l’ancien CAP Petite enfance en améliorant la formation. L’enseignement place désormais l’accompagnant éducatif au rang d’interlocuteur privilégié pour les tout-petits et les parents.

À consulter aussi : La formation petite enfance, un atout pour votre carrière

Le métier idéal pour divers profils de candidats

Les métiers de la petite enfance intéresseront un large éventail de personnes. Le CAP Petite Enfance formation adulte est accessible à divers moments de la vie et s’adresse à différents profils (demandeurs d’emplois, salariés, individuels…)

Dans le cadre d’une reconversion

Se lancer dans une formation adulte pour le CAP Petite Enfance convient tout particulièrement aux personnes en recherche d’une reconversion professionnelle. Après un licenciement ou un parcours professionnel qui ne vous satisfait plus vous sentez que l’heure est venue d’apprendre un nouveau métier et de changer radicalement de voie ? Cette formation a toutes les chances de vous intéresser. Il est bon de préciser que le CAEPE est un diplôme accessible même après 40 ans. A ce titre, l’âge moyen d’une assistante maternelle est 48 ans.

Pour améliorer vos compétences professionnelles

Le CAP Petite Enfance formation adulte vous aide à vous professionnaliser dans le secteur de la Petite Enfance grâce aux stages. Vous pourrez ainsi choisir votre secteur d’activité en fonction de vos affinités et prouver vos compétences pour travailler plus spécialement en école maternelle, crèche, halte-garderie, pouponnière, centre de loisirs, accueil périscolaire, centre de vacances…

L’avantage de suivre une telle formation à distance est de pouvoir conserver en même temps votre emploi actuel. Si vous envisagez à terme de démissionner, vous aurez le temps de préparer votre reconversion sans pour autant vous priver de revenus. En effet cette formation peut être réalisée en seulement un an tout en conservant votre poste actuel. Vous définissez vous-même votre rythme et vos heures d’apprentissage.

La formation au CAP Petite Enfance prévoit, en plus des cours théoriques et pratiques, deux périodes obligatoires de stages qui vous aideront à vous préparer de manière optimale à ce beau métier et à vous professionnaliser.

La petite enfance : une profession aux nombreux débouchés

Se former au CAEPE est aussi la quasi assurance d’opter pour une profession aux nombreux débouchés. Ce critère s’avère pour beaucoup de personnes, déterminant pour un choix de carrière. Une fois votre diplôme en poche, vous aurez la possibilité d’intégrer diverses structures d’accueil de la petite enfance (pour enfants de moins de 6 ans) avec de larges opportunités d’évolution. Vous pourrez par exemple travailler en :

  • Crèche
  • École maternelle
  • Halte-garderie
  • MAM (Maison d’Assistantes Maternelles)
  • PMI (Centres de Protection Maternelle et Infantile)
  • Accueil d’enfants à domicile ou au domicile des parents

La petite enfance : un secteur porteur d’emplois

En dépit de la stagnation du taux de natalité depuis quelques années en France, avec presque 2 enfants en moyenne pour une femme, le secteur de la petite enfance ne connaît pas la crise. Ce constat est dû à plusieurs facteurs :

  • Tout d’abord, bon nombre d’assistantes maternelles prévoient de partir en retraite à court terme. Ces départs massifs de personnels à la retraite vont donc libérer de nombreuses places.
  • La demande de garde reste toujours réelle compte tenu de la volonté des jeunes mamans à reprendre leur carrière en main après la naissance de leur enfant. Cette volonté répond ainsi à une évolution socio-culturelle qui va dans le sens de l’égalité homme/femme et de l’augmentation de l’emploi des femmes dans des domaines auxquelles elles n’avaient jusqu’à présent que peu accès.
  • On citera également les efforts des politiques publiques en faveur des familles. Les frais de garde d’enfants sont notamment déductibles pour partie des impôts.
  • Enfin, le contexte économique actuel joue aussi un rôle important. Aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de nourrir toute une famille avec un seul salaire. Les deux conjoints sont bien souvent contraints de travailler et de ce fait à avoir recours à un mode de garde pour leurs enfants de moins de 6 ans.


Plan du site