Les préjugés et les stéréotypes liés à la sexualité des personnes handicapées

préjugés handicap et sexualité
Accueil / Blog / Les préjugés et les stéréotypes liés à la sexualité des personnes handicapées

Publié le : 11 février 20233 mins de lecture

Les préjugés et stéréotypes liés à la sexualité des personnes handicapées comptent parmi les plus anciens et persistantes formes de discrimination dans notre société. En raison des nombreux obstacles rencontrés, la santé sexuelle des personnes handicapées a été trop souvent négligée ou ignorée. 

L’impact des préjugés et stéréotypes sur les personnes en situation de handicap

Les préjugés et stéréotypes qui entourent la sexualité et le handicap ont un impact profond sur les droits fondamentaux des personnes handicapées à savoir  l’autonomie, l’intimité et le respect. Ces préjugés entravent également l’accès aux services médicaux, psychosociaux et aux interventions préventives liées à la santé sexuelle. Il est donc essentiel d’aborder cette question afin de contribuer à l’amélioration des pratiques et de briser le silence qui entoure ce sujet sensible.

Les services de santé sexuelle pour personnes en situation de handicap

Les services de santé sexuelle pour les personnes en situation de handicap sont une partie importante du soin et du soutien qui doit être fourni aux individus handicapés. Les services offrent des conseils et des services spécialisés pour les personnes handicapées afin qu’elles puissent accéder à des services de santé sexuelle appropriés. Ils peuvent couvrir des domaines variés tels que la contraception, le dépistage des maladies sexuellement transmissibles, l’orientation sexuelle et l’identité de genre, le traitement des infections virales et bactériennes, ainsi que la planification familiale. 

Accompagnement et formation du personnel 

Ces types de services peuvent également fournir une assistance psychologique et sociale pour aider les acteurs habilités à accompagner les personnes handicapées à gérer leurs préoccupations liées au handicap, à acquérir plus d’estime personnelle et à améliorer leur qualité de vie globale. Dans certains cas, certaines associations proposent des services d’intervention spécifiques tels que l’utilisation d’aides techniques ou même l’adaptation physique pour faciliter une communication efficace entre un patient et un acteur de services de santé. 

Lorsqu’il est question de services de santé sexuelle pour personnes en situation de handicap, il est crucial qu’elles soient dispensées par un professionnel qualifié qui comprenne la nature unique des besoins liés au handicap. Ces professionnels devraient avoir une formation complète sur demande via des associations comme Com santé sexuelle. Ils seront formés sur la façon dont le handicap affecte l’expérience sexuelle du patient et comment ils peuvent adapter leurs services afin qu’ils restent adaptatifs aux changements physiques possibles. De plus, ces professionnels devraient pouvoir fournir aux patients un cadre sans jugement où ils seront libres d’explorer librement leurs options sans être exposés à un sentiment d’humiliation .

Plan du site