Comment devenir chocolatier confiseur ?

Accueil / Formation vente/commerce / Comment devenir chocolatier confiseur ?

Publié le : 18 novembre 20214 mins de lecture

La chocolaterie et la confiserie sont tous les 2, issus du même monde : celle des cuiseurs de sucre et des utilisateurs de cacao. Donc un chocolatier-confiseur crée des produits qui sont dérivés du chocolat et du sucre.

Comment peut-on décrire ce métier ?

Le chocolat-confiseur consiste à s’occuper de la production de A à Z, c’est-à-dire les choix des matières premières, la garniture, la préparation de la pâte, ainsi que la décoration et la cuisson. Voici les matières premières qu’on utilise souvent, le cacao, l’alcool, le lait, les noisettes et les amandes. Alors un chocolatier-confiseur surveille les dosages et connaît exactement les réactions de ses produits. Il doit ainsi bien maîtriser les opérations de trempage, température, enrobage et les techniques de cuisson. Être chocolatier-confiseur est surtout un métier artisanal, donc cela demande beaucoup de patience et de travail, surtout durant les périodes de pâques et noël, ou les achats peuvent tripler. L’excellence dans ce travail repose sur le choix des bons ingrédients.

À consulter aussi : Peut-on devenir boucher sans diplômes ?

Quelle formation suivre pour devenir chocolatier confiseur ?

Pour devenir chocolatier-confiseur, il faut avant tout bien choisir ses formations. Eh oui, devenir chocolatier confiseur sollicite une connaissance spécialisée. Le CAP pâtissier et le CAP chocolatier-confiseur sont les 2 premiers diplômes qui permettent de parvenir à cette profession. De niveau bac le BTM ou brevet technique des métiers en chocolatier-confiseur est un accès au travail de chocolatier. Avec de l’expérience, cette formation vous permet d’avoir un statut d’artisan. Le CAP glacier fabricant ou le Baccalauréat professionnel boulanger-pâtissier sont également valable. Et si vous désirez vous perfectionner, vous pouvez postuler à une MC, Mention Complémentaire de glacerie, chocolaterie, pâtisserie ou confiserie spécialisée. Mais c’est aussi au cours de votre carrière que vous pourriez vous perfectionner grâce à toutes ces formations.

Quelles sont les durées des formations ?

Tout d’abord, le CAP chocolatier-confiseur se rétablis en 1 an, et cela, après une formation CAP pâtissière, qui dure 2 ans. Mais on peut aussi suivre ses formations en apprentissage. Le CAP chocolatier-confiseur peut être aussi suivi durant 2 ans, mais quant à cette formation, elle n’est pas disponible que seulement dans certains établissements. Quant au BTM chocolatier-confiseur, on peut suivre la formation durant 2 ans, et après, cela accède au concours du meilleur ouvrier. Cette formation se prépare aussi en apprentissage. Ensuite, les professionnels peuvent s’orienter vers des Unions Professionnelles Régionales ou des Universités de la confiserie et du chocolat pour avoir la perfection. Car justement, pour exercer ce métier, il est essentiel d’avoir certaines qualités.

Plan du site